L’Allemagne veut assouplir les conditions d’obtention de la nationalité

La nationalité pourra désormais être obtenue après trois à cinq ans de résidence sur le territoire allemand, sous réserve de ne pas être dépendant de l’aide publique.

Le gouvernement allemand a adopté, mercredi 23 août, un projet de loi accélérant le processus de naturalisation et étendant les possibilités de double nationalité, pour notamment réduire les problèmes de pénurie de main d’œuvre dont souffre la première économie européenne. « Face à la pénurie de main d’œuvre qualifiée, nous avons besoin de gens intelligents et énergiques qui veulent rester ici durablement et qui se reconnaissent dans notre pays« , a commenté le ministre de l’Économie, l’écologiste Robert Habeck dans un communiqué.

Selon le texte, qui devra encore être approuvé par le Parlement, il sera possible de demander la nationalité allemande après cinq ans de résidence dans le pays, au lieu de huit actuellement. Les étrangers particulièrement bien intégrés dans le pays, parlant très bien la langue ou se distinguant par un engagement dans le bénévolat, pourront faire la démarche après trois ans. Les candidats à la nationalité allemande devront toutefois faire la preuve qu’ils ne sont pas dépendants de l’aide publique, sauf exceptions.

« Nous voulons que les personnes qui font partie depuis longtemps de notre société puissent participer à l’organisation démocratique de notre pays »

Nancy Faeser, ministre de l’Intérieur

La loi ouvrira aussi la possibilité à davantage de personnes d’avoir une double nationalité, y compris à la large communauté turque d’Allemagne, qui compte quelque 1,5 million de ressortissants. Ce privilège était jusqu’ici réservé aux citoyens de l’Union européenne et de la Suisse. « Un droit moderne de la citoyenneté constitue une incitation à s’impliquer activement dans la société », estime Robert Habeck. La loi ne fait néanmoins pas l’unanimité dans la classe politique. L’opposition conservatrice s’est dès le début déclarée très sceptique. Dans le journal Die Welt, le député conservateur Alexander Throm a jugé mercredi la loi « inconsidérée » et la période de 3 à 5 ans « tout simplement trop courte » pour accorder la nationalité allemande.

World Opinions + Agences

ميادين | مرآة المجتمع، ملفات، تحليلات، آراء وافكار و رسائل لصناع القرار.. صوت من لا صوت له | الإعلام البديل

Check Also

France : une centaine de migrants, dont de nombreux enfants, empêchés in extremis de traverser la Manche

La police française a empêché mercredi le départ en mer d'une centaine de migrants qui s'apprêtaient à traverser la Manche pour tenter de rallier l'Angleterre depuis Sangatte. L'eau est actuellement à 9 degrés. Cette opération intervient quatre jours après un naufrage meurtrier au large de Wimereux, non loin de là.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
16 − 12 =