Les agressions déclarées par les médecins en hausse, selon une étude de l’ordre

Menaces, injures, vols, coups : pour la première fois, le nombre de faits recensés dépasse le seuil de 1 200, pour un total de 120 000 médecins libéraux et de 60 000 praticiens hospitaliers en exercice.

Une étude sur les violences dont sont victimes les médecins, publiée mardi 23 mai, fait un triste écho à l’actualité. Ce même jour, une infirmière de 37 ans est morte à la suite d’une agression au couteau, à l’hôpital de Reims, lors de laquelle une secrétaire médicale a également été gravement blessée. Le suspect, un homme de 59 ans, était sous curatelle renforcée et « semble souffrir de troubles sévères », selon le communiqué du procureur. Il a été placé en garde à vue pour « tentative d’assassinat ».

Selon le recensement mené par l’ordre des médecins, les tensions, durant les consultations, ne sont plus de l’ordre de l’« exception », même si un drame comme celui de Reims, dont l’enquête doit encore préciser les faits, est bien sûr l’exception. Menaces, injures, vols, coups : quelque 1 244 agressions sont remontées, en 2022, jusqu’à l’ordre. Depuis vingt ans que l’organisation incite à faire ce type de signalements, c’est la première fois que les déclarations comptabilisées dépassent le seuil de 1 200.

Des chiffres à relativiser, au regard des quelque 120 000 médecins libéraux et des 60 000 praticiens hospitaliersen exercice. Il n’empêche, la tendance inquiète : « Dans un contexte social très tendu, nous constatons une hausse de pratiquement 20 % des faits d’un an sur l’autre »,relève le docteur Jean-Jacques Avrane, délégué aux questions de sécurité au sein de l’instance ordinale et président du conseil départemental de l’ordre à Paris. « Et ce bilan est certainement sous-évalué, tient-il à ajouter, tant il est difficile, pour un médecin, de faire un signalement impliquant l’un de ses patients. »

« Plus haut niveau jamais atteint »

Après une évolution à la baisse entre 2019 et 2020, le nombre d’agressions déclarées est reparti à la hausse avec 1 009 signalements en 2021, dont certaines liées à la crise sanitaire (port du masque, vaccination…). Les statistiques dévoilées mardi s’inscrivent dans cette tendance et font de 2022 un record..

Par Mattea Battaglia – Le Monde

ميادين | مرآة المجتمع، ملفات، تحليلات، آراء وافكار و رسائل لصناع القرار.. صوت من لا صوت له | الإعلام البديل

Check Also

How to support Morocco’s earthquake victims.. Video

As heroic rescue missions continue around the clock, sometimes with people digging through rubble with their bare hands in towns and villages that are virtually demolished, there are organisations collecting donations to accelerate lifesaving efforts.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 − 20 =