Musiques. Le violoncelliste Yo-Yo Ma reçoit un prix d’une valeur d’un million de dollars.. Vidéo

Traditionnellement réservé à des artistes lyriques, le prix Birgit Nilsson doté d’un million de dollars a été décerné mardi au violoncelliste américain Yo-Yo Ma.

Le musicien d’origine chinoise de 66 ans, qui est né à Paris, a apporté « un chapitre important à l’histoire de la musique », a salué Susanne Rydén, présidente de la fondation Birgit Nilsson décernant le prix, dans un communiqué.

« Avec un sens musical exceptionnel, passion et dévouement, l’engagement de Yo-Yo Ma dans la musique nous aide à imaginer et construire une société plus forte et un futur meilleur », a-t-elle affirmé.

Un prix étendu aux musiciens

Avec un million de dollars (environ 993’000 francs), le prix Birgit Nilsson est le plus richement doté du monde de la musique classique, selon la fondation.

« C’est un grand privilège de recevoir ce prix et de jouer un petit rôle dans l’héritage de l’un de nos plus grands modèles musicaux », a déclaré Yo-Yo Ma.

Remis en mémoire de la cantatrice suédoise du même nom, ce prix récompense les chanteurs, chefs d’orchestre et institutions actives. En 2019, le prix a été étendu aux musiciens.

>> A écouter, Yo-Yo Ma joue la « Suite n°3 » de Bach (Bourrée I et II):

Dix-neuf Grammy Awards et 90 albums au compteur

Virtuose de renommée mondiale, Yo-Yo Ma a remporté un total de dix-neuf Grammy Awards pour près de 90 albums. Il a également interprété de nombreuses musiques de film.

Lors de la pandémie de Covid-19, il avait publié fréquemment sur les réseaux sociaux des interprétations de compositeurs classiques comme Bach et Beethoven, jouant à plusieurs reprises en mémoire des victimes de la pandémie et en l’honneur des personnels médicaux.

World Opinions + afp

ميادين | مرآة المجتمع، ملفات، تحليلات، آراء وافكار و رسائل لصناع القرار.. صوت من لا صوت له | الإعلام البديل

Check Also

Palestinians ‘in mourning’ as Muslims mark Eid al-Adha.. Israel announces military pause on Gaza road to let in aid.. Video

Palestinians in the Gaza Strip and the occupied West Bank are marking a sombre Eid al-Adha as the Israeli military continues its deadly attacks more than eight months after the start of the war.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
28 + 27 =