Analyse. Chine : la gronde contre la politique zéro Covid se poursuit

Malgré les manifestations contre les fortes restrictions liées au Covid-19, le gouvernement chinois maintient son cap sans faiblir.

Après les premières révoltes, les manifestations se poursuivent en Chine, notamment dans la plus grande usine de fabrication d’iPhone au monde. Rien ne semble calmer les manifestants, alors que le gouvernement mène toujours une politique très restrictive vis-à-vis de la pandémie. On estime aujourd’hui qu’un quart de la population est confiné. « La colère gronde, l’incompréhension aussi, mais le gouvernement ne lâche rien de sa politique zéro Covid.

D’abord parce que le président lui-même Xi Jinping l’a brandie depuis le départ comme un étendard, ‘l’humain passe avant l’économie’ martèle-t-il régulièrement. Que se passerait-il si la Chine ouvrait les vannes et vivait avec le Covid-19 ? Selon les autorités, le système hospitalier pourrait s’écrouler avec un afflux de malades », explique Arnauld Miguet, correspondant à Shanghai.

Une faible vaccination des seniors 

« Et puis il y a évidemment la question de la vaccination. Les vaccins chinois seraient moins efficaces que les vaccins européens et les seniors sont assez faiblement vacciné. 51% seulement des plus de 80 ans ont reçu deux doses d’un vaccin chinois. Les octogénaires représentent 32 millions de personnes. Des personnes évidemment à risque. Le gouvernement encourage les villes et les autorités locales à construire des centres de quarantaine. Preuve en est que la politique zéro Covid n’est pas encore terminé », conclut Arnauld Miguet.

World Opinions – France Info

ميادين | مرآة المجتمع، ملفات، تحليلات، آراء وافكار و رسائل لصناع القرار.. صوت من لا صوت له | الإعلام البديل

Check Also

Débats. COP28 : sortir des énergies fossiles ou capter les émissions de CO2 ?

Pour la première fois depuis la COP21, un bilan mondial de l’action climatique doit être présenté, négocié et adopté à la COP28 de Dubaï. Quel est le chemin parcouru depuis les accords de Paris en 2015 ? L'UE milite pour une sortie progressive du pétrole, du gaz et du charbon. Les pays pétroliers aimeraient continuer à produire en développant le captage et le stockage du carbone qu'ils émettent. Un accord sur une sortie progressive des énergies fossiles est-il possible ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
14 × 25 =