Un quart des emplois dans le monde ne seront plus les mêmes d’ici 2027, estime le WEF

Un quart des emplois dans le monde devraient changer d’ici 2027, selon un sondage mené par le Forum économique mondial (WEF). Ces modifications devraient aboutir à un recul net de 2%, affirme l’organisation dans un rapport publié lundi à Genève.

Selon les estimations établies en s’appuyant sur un sondage auprès de 803 entreprises de 45 pays qui rassemblent plus de 11 millions de personnes, 69 millions d’emplois seront lancés au total dans les prochaines années. En revanche, 83 millions devraient être éliminés.

Parmi les composantes qui favorisent l’emploi figurent la progression de l’économie verte, la responsabilité des entreprises ou la relocalisation des filières d’approvisionnement. Mais l’inflation, une croissance économie plus lente ou encore des pénuries constituent des menaces.

Nouveaux secteurs, nouveaux métiers

Les nouvelles technologies et la numérisation doivent provoquer une augmentation des nouveaux emplois, selon les entreprises interrogées. Deux tiers d’entre elles s’attendent à une croissance sur la question des données massives.

Environ deux millions de nouvelles fonctions établies grâce au commerce numérique sont attendues. Plus de 40% des entrepreneurs veulent préparer dans les prochaines années leurs employés à l’intelligence artificielle (IA) et aux données.

Trois quarts de ces sociétés au total devraient utiliser l’IA. Parmi elles, elles sont deux fois plus nombreuses à attendre une croissance des emplois qu’un recul.

La moitié des entrepreneurs anticipent aussi une extension des activités liées à l’économie verte. Un million de nouveaux emplois devraient être lancés sur des questions environnementales. Mais ils devraient être encore plus nombreux dans l’éducation, à trois millions supplémentaires, et dans l’agriculture, à quatre millions.

Encadrement nécessaire

Face à ces différentes situations, les entreprises interrogées affirment l’importance d’encadrer leurs employés pour s’adapter aux changements. Au total, 60% de ceux-ci devront pouvoir être accompagnés vers de nouvelles fonctions d’ici 2027, mais seulement la moitié d’entre eux ont accès à un soutien adapté. Les entreprises prévoient à la fois des investissements et des déplacements de personnel pour améliorer l’efficacité.

Pour la Suisse, le rapport mentionne que les investissements liés à l’économie verte sont ceux qui devraient favoriser le plus le lancement de nouveaux emplois. L’inflation va en revanche provoquer un impact négatif sur les activités économiques. Le WEF organise mardi et mercredi un sommet sur la croissance économique mondiale. Plusieurs ministres sont attendus à cette réunion.

Wolrd Opinions – RTS info – ats

ميادين | مرآة المجتمع، ملفات، تحليلات، آراء وافكار و رسائل لصناع القرار.. صوت من لا صوت له | الإعلام البديل

Check Also

Cuba annonce un important plan de restrictions budgétaires.. Vidéo

Face aux effets conjugués de l’embargo historique imposé par les Etats-Unis, des suites économiques de la pandémie de Covid-19 et d’une croissance en berne, le gouvernement va réduire les dépenses publiques, reconnaissant des inégalités de revenus au sein de la société cubaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
5 × 22 =