Serie A. L’AC Milan victorieux à Monza.. Vidéos

Après un mois de janvier compliqué, le Milan AC a enchaîné, samedi, une troisième victoire consécutive en battant à domicile Monza, revenu à la 10e place du classement. Grâce à ce succès obtenu 1-0 avec un but de Junior Messias, les Milanais recollent à l’Inter à la deuxième place de Serie A, mais toujours loin du leader napolitain qui pointe encore à 18 unités.

L’AC Milan, sorti de sa dépression de janvier, a confirmé son redressement avec une courte victoire samedi à Monza (1-0), lors de la 23e journée de Serie A, son troisième succès de rang sans prendre de buts. Face au Monza de Silvio Berlusconi et Adriano Galliani, les artisans du grand Milan des années 1980 et 1990, les Rossoneri de Stefano Pioli ont trouvé la faille sur une frappe sèche de Junior Messias (31e).

Grâce à ce succès conquis en souffrant, Milan rejoint provisoirement à la deuxième place l’Inter Milan, hôte en soirée de l’Udinese, mais très loin, à 18 points, du leader Naples, vainqueur vendredi de Sassuolo (2-0).

Après un janvier noir où sa défense a pris l’eau, le champion en titre confirme qu’il est au moins redevenu solide, à défaut d’être flamboyant: il signe un troisième 1-0 consécutif après celui contre le Torino il y a une semaine en championnat et celui contre Tottenham mardi en huitième de finale aller de Ligue des champions.

LA SATISFACTION EST QU’ON A RECOMMENCÉ À DÉFENDRE TOUS ENSEMBLE

Monza, revenu en milieu de tableau (10e) après une belle série de sept matches sans défaite, a pourtant joué sans complexes et poussé son grand voisin dans ses retranchements. Ciprian Tatarusanu, toujours dans la cage milanaise en attendant le retour imminent de Mike Maignan, a dû être attentif d’entrée face à Patrick Ciurria (1re) puis Andrea Petagna (2e). Il a surtout eu de la réussite en seconde période quand une nouvelle frappe de Ciurria a touché deux fois le poteau avant de sortir (73e).

L’AC Milan avait globalement mieux maîtrisé la première mi-temps, ouvrant la marque par Messias après deux premières banderilles de Rafael Leao (poteau 19e puis tir à ras de terre 25e). Mais le champion a nettement reculé ensuite, malgré l’entrée en jeu d’Olivier Giroud (65e), sur le banc au coup d’envoi comme Zlatan Ibrahimovic. Ce dernier devra toutefois patienter pour renouer avec la compétition, neuf mois après son opération au genou.

Sur un contre, Theo Hernandez a raté de peu le 2-0 en envoyant son tir piqué dans le petit filet devant le gardien Michele De Gregorio (57e). Charles de Ketelaere n’a pas été plus adroit de près (85e).

« On aurait pu boucler le match avec ces deux occasions, mais la satisfaction est qu’on a recommencé à défendre tous ensemble », s’est félicité l’entraîneur Stefano Pioli sur DAZN.

World Opinions -Agences

ميادين | مرآة المجتمع، ملفات، تحليلات، آراء وافكار و رسائل لصناع القرار.. صوت من لا صوت له | الإعلام البديل

Check Also

La Liga. Le Real Madrid sacré champion d’Espagne.. Vidéos

Le Real Madrid est assuré de remporter la 36e Liga de son histoire. Suite à la défaite 4-2 de Barcelone à Gérone, les Madrilènes ne peuvent plus être rejoints en tête.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
27 − 5 =