Séisme en Turquie : les chantiers se multiplient à Antioche après le sinistre

Plus d’un mois après le passage d’un séisme de magnitude 7,8, le sud-est de la Turquie tente de se relever, alors que le bilan provisoire fait état de 50 000 morts dans la région et la Syrie voisine. Dévastée, Antioche a été l’une des villes les plus touchées.

Le brouhaha de la foule a disparu mais il reste un bruit assourdissant et permanent. À Antioche, les tractopelles ont gagné chaque coin de rues pour reconstruire la ville sinistrée par le violent séisme du 6 février. Il y en a désormais plus que d’habitants. À 24 ans, Ramazan Amed s’est porté volontaire pour raser la cité millénaire. Mais chaque coup de pelle est une épreuve : « À chaque fois qu’on creuse, on a peur de tomber sur un corps humain. C’est vraiment dur à vivre pour nous », témoigne-t-il.

« C’est toute cette ville d’Antioche qui a disparu »

La ville d’Antioche a déploré plusieurs milliers de morts et certains habitants pourraient être encore coincés sous les décombres. « Je suis trop ému. J’ai perdu deux maisons et surtout ma vie, des souvenirs, des voisins, des amis, c’est toute cette ville d’Antioche qui a disparu. C’était mon paradis ici », confie un habitant. Dans la ville, 10% à peine des 200 000 habitants ont décidé de rester. Mais, dans la vieille-ville, autrefois touristique, on ne peut toujours pas marcher dans les rues. Au total, la Turquie se retrouve avec plus de 100 millions de tonnes de décombres sur les bras. 

World Opinions – Agences

ميادين | مرآة المجتمع، ملفات، تحليلات، آراء وافكار و رسائل لصناع القرار.. صوت من لا صوت له | الإعلام البديل

Check Also

France : une centaine de migrants, dont de nombreux enfants, empêchés in extremis de traverser la Manche

La police française a empêché mercredi le départ en mer d'une centaine de migrants qui s'apprêtaient à traverser la Manche pour tenter de rallier l'Angleterre depuis Sangatte. L'eau est actuellement à 9 degrés. Cette opération intervient quatre jours après un naufrage meurtrier au large de Wimereux, non loin de là.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
26 × 17 =