Urbi et Orbi: le pape François appelle à «mettre fin à tous les conflits qui ensanglantent le monde».. Vidéo

Ukraine, Proche-Orient, terrorisme international: le pape François a condamné dimanche les nombreuses « pierres d’achoppement » à la paix dans le monde lors de son traditionnel message « Urbi et Orbi » pour la fête de Pâques.

Devant quelque 100 000 fidèles massés sur la place Saint-Pierre au Vatican, le jésuite argentin a exprimé sa «vive inquiétude» en raison «des attaques de ces derniers jours» au Proche-Orient, qui menacent selon lui le «dialogue» entre Israéliens et Palestiniens, sur fond de recrudescence des violences dans la région.

Comme en 2022, son message a accordé une place particulière à la guerre en Ukraine. « Réconforte les blessés et ceux qui ont perdu des proches à cause de la guerre et fais que les prisonniers puissent retourner sains et saufs dans leurs familles », a-t-il déclaré, appelant la communauté internationale à « mettre fin à cette guerre et à tous les conflits qui ensanglantent le monde ».

Guerres, crises, séisme

Citant une vingtaine de pays, le chef des 1,3 milliard de catholiques a notamment évoqué « le Liban qui est encore en recherche de stabilité et d’unité », la Tunisie et ses « problèmes sociaux et économiques », la « grave crise socio-politique et humanitaire » en Haïti et les « victimes du terrorisme international » au Burkina Faso, au Mali, au Mozambique et au Nigeria.

Il a aussi eu une pensée pour les victimes du séisme survenu en février en Turquie et en Syrie, qui a fait plus de 56’000 morts et des dégâts évalués à plus de cent milliards d’euros.

Quelques minutes plus tôt, François, dont la santé apparaît de plus en plus fragile et qui se déplace en fauteuil roulant en raison de douleurs au genou, avait présidé la messe de Pâques sous un grand soleil avant de s’offrir un long bain de foule à bord de sa « Papamobile » dans les allées de la place Saint-Pierre, bénissant les fidèles dans une ambiance chaleureuse.

Chemin de croix annulé

Samedi soir, le pape de 86 ans, hospitalisé la semaine dernière pour une bronchite, avait présidé pendant deux heures et demie la messe de la Vigile pascale dans la basilique Saint-Pierre de Rome, en présence d’environ 8000 personnes.

Vendredi, il avait annulé en raison du froid sa participation au traditionnel « Chemin de croix » organisé au Colisée de Rome, mais il avait présidé comme prévu l’office de la Passion.

La semaine sainte et Pâques, qui commémorent la mort et la résurrection du Christ, sont le principal temps fort de l’année dans le calendrier catholique.

World Opinions – Agences

ميادين | مرآة المجتمع، ملفات، تحليلات، آراء وافكار و رسائل لصناع القرار.. صوت من لا صوت له | الإعلام البديل

Check Also

Après le séisme, Taïwan redouble d’efforts pour dégager les personnes encore piégées.. Vidéo

Les équipes de secours multiplient les efforts jeudi à Taïwan pour dégager des dizaines de personnes bloquées dans des tunnels routiers. Un puissant séisme a détruit la veille des routes et provoqué de nombreux éboulements sur l'île. Le bilan des autorités indique neuf morts et plus de 1000 blessés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
56 ⁄ 28 =