Air India va passer une commande géante de 250 avions à Airbus

La compagnie aérienne indienne Air India a signé une lettre d’intention pour acheter 210 appareils A320neo et 40 long-courriers A350 à Airbus. La cérémonie a été retransmise en direct mardi sur internet à l’occasion du salon AeroIndia à Bangalore, en présence du président français Emmanuel Macron et du Premier ministre indien Narendra Modi.

Le contrat entre Airbus et Air India, sur lequel les parties travaillaient depuis « près de deux ans » selon Shri N. Chandrasekaran, patron du groupe Tata (propriétaire de la compagnie indienne), doit se doubler d’une autre commande géante au profit de Boeing, selon des informations de presse.

Devenir « une compagnie de classe mondiale »

L’intention de commande, qui doit être prochainement finalisée par de premiers versements pour devenir une commande ferme, comprend également un « nombre significatif d’options » pour des appareils supplémentaires à mesure qu’Air India se développe pour devenir « une compagnie de classe mondiale », a précisé Shri N. Chandrasekaran.

Le montant de la transaction en jeu n’a pas été dévoilé, mais le dernier prix catalogue rendu public par Airbus en 2018 (un prix jamais appliqué en raison des ristournes consenties, notamment, pour les commandes multiples) la valorise à plus de 70 milliards de dollars.

Le secteur aérien est un « aspect important de notre stratégie nationale en matière d’infrastructures », passée de 74 à 147 aéroports, a rappelé le Premier ministre indien Narendra Modi, qui a assisté à la cérémonie tout comme le président français Emmanuel Macron.

L’Inde « à l’aube d’une révolution du transport aérien »

« L’Inde est à l’aube d’une révolution du transport aérien international », a pour sa part salué le président exécutif d’Airbus Guillaume Faury. L’avionneur dispose déjà d’un centre d’ingénierie dans le pays et s’approvisionne auprès de fournisseurs indiens pour certains composants d’avions.

Depuis sa privatisation et sa prise de contrôle en janvier 2022 par le groupe Tata, Air India entend renouveler sa flotte pour répondre à la croissance attendue du marché indien et capter une partie du trafic long-courrier au dépens des compagnies du Golfe, qui assurent la liaison entre l’importante diaspora indienne et leur pays d’origine. Elle compte actuellement un peu plus d’une centaine d’appareils dans sa flotte, dont 68 court et moyen courrier (tous de la famille de l’A320) et 45 long courrier (des 777 et 787 de Boeing).

L’Inde est le troisième marché du transport aérien au monde et, selon les prévisions d’Airbus, son trafic aérien devrait connaître une croissance annuelle moyenne de 6,6% au cours des deux prochaines décennies, un rythme presque deux fois plus élevé que la moyenne mondiale.

World Opinions / AFP

ميادين | مرآة المجتمع، ملفات، تحليلات، آراء وافكار و رسائل لصناع القرار.. صوت من لا صوت له | الإعلام البديل

Check Also

L’ONU craint que la pauvreté n’aie explosée à Gaza et en Cisjordanie à cause de la guerre.. Vidéos

Le "choc" également socio-économique de la guerre entre Israël et le Hamas va entraîner des centaines de milliers de Palestiniens dans la pauvreté, alerte l'ONU, mettant en garde contre les impacts à long terme à Gaza mais aussi en Cisjordanie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
15 + 1 =