L’adolescent russe qui voulait virtuellement faire « sauter le FSB » condamné à cinq ans de prison

Nikita Ouvarov était poursuivi pour « terrorisme » sur la base d’aveux que ses amis disent avoir signés sous la pression. Leur projet d’attentat reposait sur le jeu vidéo « Minecraft ».

Nikita Ouvarov, 16 ans, est un terroriste. Ainsi en a jugé, jeudi 10 février, le tribunal militaire russe appelé à statuer sur le sort de cet adolescent rebelle, coincé dans une ville de Sibérie à l’horizon bouché. Il a été condamné à cinq ans de prison pour s’être « préparé à la conduite d’activités terroristes ».

Etant donné le dossier, qui reposait sur des éléments extrêmement ténus, c’est un verdict très lourd. Il semble toutefois avoir été prononcé comme une sorte de demi-mesure : l’accusation réclamait en effet neuf ans, et six ans contre ses deux complices, les amis avec lesquels il avait créé un cercle anarchiste dans leur ville de Kansk. Ceux-ci sont condamnés mais exemptés de peine pour avoir coopéré à l’enquête.

Ce dernier point est surprenant, les deux garçons ayant au contraire expliqué au cours du procès que leurs aveux avaient été extorqués sous la pression. Nikita Ouvarov était poursuivi de façon plus sévère car il a toujours refusé d’avouer et était considéré comme le chef du groupe. Il a déjà passé onze mois en détention provisoire, dans des conditions punitives : durant cette période, sa mère a vu toutes ses demandes de parloir rejetées, et le premier coup de téléphone à son fils n’a été autorisé qu’au bout de sept mois de détention.

Fabrication de cocktails Molotov

Le verdict a été rendu par un tribunal militaire venu spécialement d’Extrême-Orient pour le procès. La veille, l’avocat de l’adolescent, Vladimir Vasin, disait garder l’espoir d’un acquittement, expliquant que les audiences s’étaient déroulées « de manière beaucoup plus correcte, s’agissant du respect des procédures, qu’un tribunal civil ». Mais en Russie, les tribunaux ne prononcent un acquittement que dans 0,3 % des affaires jugées.

Les cahiers d’Žcolier et les lettres de Nikita Ouvarov, 15 ans, accusŽ de terrorisme, dans la ville de Kansk, en SibŽrie.

Par Benoît Vitkine – Le Monde

ميادين | مرآة المجتمع، ملفات، تحليلات، آراء وافكار و رسائل لصناع القرار.. صوت من لا صوت له | الإعلام البديل

Check Also

France : une centaine de migrants, dont de nombreux enfants, empêchés in extremis de traverser la Manche

La police française a empêché mercredi le départ en mer d'une centaine de migrants qui s'apprêtaient à traverser la Manche pour tenter de rallier l'Angleterre depuis Sangatte. L'eau est actuellement à 9 degrés. Cette opération intervient quatre jours après un naufrage meurtrier au large de Wimereux, non loin de là.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 − 15 =