Grèves au Royaume-Uni : le gouvernement va instaurer un service minimum

Cette annonce intervient en réponse aux multiples mouvements sociaux qui secouent le pays, et notamment le système de santé, dans un contexte de forte inflation outre-Manche.

Il avait promis de « nouvelles lois dures ». Le gouvernement conservateur britannique a confirmé, jeudi 5 janvier, qu’il préparait une loi visant à instaurer un service minimum dans plusieurs secteurs de l’économie pour contrer les conséquences des grèves qui touchent le pays.

« Il doit y avoir un niveau minimum de sécurité sur lequel la population peut compter, même en cas de grève, en particulier dans le secteur de la santé », a déclaré le ministre aux Entreprises, Grant Shapps. « Les autres économies modernes européennes ont toutes des niveaux de sécurité minimum (…) et nous les introduirons dans la loi maintenant également. »

Le Royaume-Uni est secoué par de nombreuses grèves ces derniers mois, en particulier chez les cheminots, mais aussi les ambulanciers et les infirmières. Ces mouvements compliquent la prise en charge des malades, déjà largement perturbée dans un système de santé mal en point. Face à ces grèves, le gouvernement a adopté un ton ferme, refusant jusqu’ici les hausses de salaires demandées dans le secteur public et appelant l’armée à la rescousse pour pallier les absences.

World Opinions – France info – AFP

ميادين | مرآة المجتمع، ملفات، تحليلات، آراء وافكار و رسائل لصناع القرار.. صوت من لا صوت له | الإعلام البديل

Check Also

Elections. France’s Muslims fear for their futures as Le Pen’s far right party surges

Tensions are rising in France, home to one of Europe’s largest Muslim minorities, ahead of the snap election run-off.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
25 × 27 =