Bard, le ChatGPT de Google, désormais disponible dans l’UE et au Brésil

Dévoilé en février dernier, Bard, le robot conversationnel de Google, est désormais disponible depuis jeudi dans l’Union européenne et d’autres pays. L’outil d’intelligence artificielle concurrent à ChatGPT pourra désormais s’exprimer dans une quarantaine de langues. 

Google veut rattraper son retard dans la course à l’intelligence artificielle. Le géant américain a annoncé, jeudi 13 juillet, le lancement de Bard, son robot conversationnel équivalent à ChatGPT, dans une cinquantaine de nouveaux pays dont l’Union européenne et le Brésil, jusqu’ici évités pour des raisons de réglementation. 

« Bard est maintenant disponible dans la plupart des pays du monde et dans les langues les plus parlées », a indiqué dans un post de blog le géant américain, qui avait présenté, en février, cet outil pour répondre à ChatGPT, le logiciel phare d’OpenAI financé principalement par Microsoft. 

« Nous avons collaboré de manière proactive avec des experts, des décideurs et des régulateurs pour mener cette expansion », a précisé Google. 

Le lancement retardé de Bard dans l’UE avait été interprété comme une précaution de Google face à la volonté de Bruxelles de réguler les algorithmes d’intelligence artificielle, qui suscitent de nombreuses craintes en matière de vie privée, de désinformation ou de respect de la propriété intellectuelle. 

Au Brésil, Alphabet (la société mère de Google) avait lancé au printemps une campagne de communication contre un projet de régulation des contenus sur Internet. 

Une quarantaine de langues 

Trilingue jusqu’ici (anglais, japonais et coréen), Bard pourra désormais s’exprimer dans une quarantaine de langues dont l’arabe, l’allemand, le chinois, l’espagnol, le français et l’hindi, selon Google. 

Il pourra également énoncer ses réponses à l’oral, adapter le style de ses réponses dans un langage professionnel ou informel, ou extraire des informations à partir d’une image. 

Enfin, il sera possible de poursuivre d’anciennes conversations avec l’intelligence artificielle, une fonctionnalité déjà disponible sur ChatGPT. 

Les robots conversationnels, présentés comme une alternative à la recherche en ligne traditionnelle, ont connu un succès fulgurant depuis la sortie de ChatGPT en novembre 2022. Celui-ci est même intégré au moteur de recherche Bing et à d’autres outils du géant américain Microsoft, qui finance la start-up californienne. 

Pour rester dans la course, Google a dû accélérer ses propres annonces dans l’IA. Son patron Sundar Pichai a annoncé, en mai, des nouvelles fonctionnalités pour le moteur de recherche et pour la suite de services en ligne (Maps, Gmail, Docs), permettant aux utilisateurs d’échanger directement avec le modèle de langage de la firme, baptisé PaLM 2. 

Les deux concurrents rivalisent à coups d’annonce dans un but affiché : que leurs plateformes dotées de l’IA générative deviennent les assistants personnels privilégiés des utilisateurs. 

World Opinions – AFP

ميادين | مرآة المجتمع، ملفات، تحليلات، آراء وافكار و رسائل لصناع القرار.. صوت من لا صوت له | الإعلام البديل

Check Also

États-Unis. Un petit hibou découvert dans le sapin de Noël d’une famille américaine.. Vidéo

Une famille du Kentucky a eu la surprise de découvrir un bébé hibou niché dans son sapin décoré pour les fêtes. L’oiseau de nuit était passé inaperçu pendant plusieurs jours.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
29 + 20 =