Politique. Le discours de Joe Biden contre Donald Trump polarise plus que jamais les États-Unis

En dénonçant “l’extrémisme” de Donald Trump et de ses partisans dans un discours attendu jeudi soir à Philadelphie, le président Joe Biden divise un peu plus les camps démocrate et républicain, à deux mois des élections cruciales de mi-mandat. Compte-rendu de la presse américaine.

En s’adressant aux Américains depuis l’endroit même où ont été adoptées la Déclaration de l’indépendance et la Constitution des États-Unis, à Philadelphie“le président Biden a averti le pays que la démocratie américaine est menacée par son principal adversaire politique”, Donald Trump, relève le Washington Post.

Le leader démocrate a déclaré que Trump et les Républicains qui soutiennent son idéologie MAGA (“ Rendre sa grandeur à l’Amérique”) “ne respectent pas la Constitution. Ils ne croient pas à l’État de droit” et “menacent les fondations mêmes de notre République”.

Peu importe ce qu’a dit le président, analyse l’influent journal, “il était probablement inévitable que ce discours soit reçu comme partisan”. La protection de la démocratie est devenue un leitmotiv pour le camp démocrate.

U.S. President Joe Biden delivers remarks on what he calls the « continued battle for the Soul of the Nation » in front of Independence Hall at Independence National Historical Park, Philadelphia, U.S., September 1, 2022. REUTERS/Jonathan Ernst TPX IMAGES OF THE DAY

World Opinions + Courrier International

ميادين | مرآة المجتمع، ملفات، تحليلات، آراء وافكار و رسائل لصناع القرار.. صوت من لا صوت له | الإعلام البديل

Check Also

Biden demande au Congrès de voter une aide de 105 milliards pour l’Ukraine, Israël et la frontière sud des Etats-Unis.. Vidéo

Joe Biden a demandé une rallonge budgétaire au Congrès, ce vendredi, d’un montant total de 105,85 milliards de dollars pour lutter contre les crises internationales et l’immigration illégale. Pour le président démocrate, il sera difficile d’arracher un consensus politique aux Républicains actuellement en proie à une crise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
12 + 28 =