Maroc : le PJD se plaint des agressions envers ses candidats

Le Parti justice et développement (PJD) a appelé à la cessation des agressions et intimidations contre ses candidats lors de la campagne électorale qui se déroule actuellement au Maroc.

En dépit des appels à la non-violence lancés par le collectif des partis en lice pour les élections, la campagne électorale enregistre toujours des évènements déplorables.

Dans un communiqué, le PJD a dénoncé des actes de violence et d’intimidation auxquels recourent certains individus contre ses candidats, notamment à Rabat.

À titre d’exemple, indique le communiqué, Saad Eddine El Othmani, candidat du parti dans la circonscription Rabat-Océan, a fait l’objet d’une « agression » alors qu’il menait sa campagne dans la capitale.

« Alors que le secrétaire général effectuait une tournée au boulevard Hassan II et dans certains centres commerciaux en compagnie d’un groupe de militants, il a été la cible d’une attaque menée par un groupe de voyous soudoyés », relate la note.

Et d’ajouter que « certains individus ont tenté d’agresser les militants du parti dont certains d’entre eux ont été victimes de violences, de vols, de harcèlement et d’insultes ».

Selon le communiqué du PJD, les auteurs de l’agression contre El Othmani sont montés, par la suite, dans « un fourgon » qu’utilise le candidat d’un des partis rivaux.

Appelant les autorités locales et les services sécuritaires à ouvrir une enquête sur cette attaque, le parti de la Lampe a décidé de poursuivre sa campagne électorale dans toutes les circonscriptions de Rabat de « manière civilisée ».

World Opinions News – bladi.net

ميادين | مرآة المجتمع، ملفات، تحليلات، آراء وافكار و رسائل لصناع القرار.. صوت من لا صوت له | الإعلام البديل

Check Also

France : une centaine de migrants, dont de nombreux enfants, empêchés in extremis de traverser la Manche

La police française a empêché mercredi le départ en mer d'une centaine de migrants qui s'apprêtaient à traverser la Manche pour tenter de rallier l'Angleterre depuis Sangatte. L'eau est actuellement à 9 degrés. Cette opération intervient quatre jours après un naufrage meurtrier au large de Wimereux, non loin de là.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
6 + 23 =