FIFA Mondial féminin 2023: L’Espagne sur le toit du monde !.. décroche son 1er titre!.. Vidéos

Supérieure à l’Angleterre (1-0), l’Espagne a remporté dimanche sa première Coupe du Monde Féminine de la FIFA. Les Anglaises, championnes d’Europe en titre, ont échoué dans leur quête de doublé historique.

Bousculées avant le Mondial par des tempêtes extra-sportives entre les joueuses et lle sélectionneur Jorge Vilda, les Espagnoles ont profité d’une erreur de Lucy Bronze, qui a perdu le ballon dans le rond central. Parfaitement décalée à gauche, Olga Carmona a croisé directement sa frappe à ras de terre et a trompé Mary Earps (29e). C’est déjà elle qui avait marqué le but de la victoire en demi-finale contre la Suède (2-1).

Quelques minutes avant, Lauren Hemp, brillante côté britannique, avait trouvé la barre transversale de Cata Coll (16e) après un beau mouvement. En contre, les Espagnoles avaient été aussi toutes proches d’ouvrir le score, Paralluelo manquant sa reprise à bout portant (17e).

Earps a sorti un « peno »… pour rien

Même dans un nouveau système mis en place par Wiegman au retour des vestiaires, les Anglaises ont continué à être en difficulté, notamment à cause de la meneuse espagnole Aitana Bonmati, auteure d’une frappe puissante juste au dessus de la barre (62e).

Mary Earps a tenté de maintenir en vie ses coéquipières en arrêtant un penalty, sifflé pour une main de Keira Walsh dans la surface par le VAR et mal tiré par Jennifer Hermoso, qui a raté sa deuxième tentative dans cet exercice au Mondial, après un premier échec contre le Costa-Rica.

Les Anglaises, encore déçues

Jusque-là, l’Espagne n’avait même jamais remporté de match à élimination directe lors d’une Coupe du monde et cet exploit est encore plus impressionnant vu le contexte extra-sportif de la sélection.

Après deux demi-finales perdues, les Anglaises, sacrées championnes d’Europe l’an passé, jouaient aussi une première finale de Coupe du monde, mais ont manqué la dernière marche. Les joueuses de Sarina Wiegman n’ont pas réussi à ramener ce titre que l’Angleterre attend depuis celui des hommes en 1966.

« La meilleure sensation »

Jenni Hermoso (joueuse espagnole, sur la chaîne RTVE): « Cela fait des jours qu’on essaye d’imaginer cela. On ne réalise pas: on est championnes du monde. C’est la meilleure sensation que j’ai jamais eue dans le football, dans ma vie. C’est formidable. Nous le dédions à nos familles et au peuple espagnol. Nous avons joué comme nous le voulions. »

Jorge Vilda (entraîneur espagnol): « C’est difficile à réaliser. Nous avons montré que nous savions jouer, que nous savions souffrir, nous y avons cru et nous sommes champions du monde. (…) Je suis tellement fier de cette équipe. (…) Maintenant on va célébrer et on ne sait pas quand ça va se terminer! »

Olga Carmona (joueuse espagnole): « L’Angleterre avait une grande équipe, mais la victoire était à nous, on savait qu’on allait le faire, je n’ai pas les mots! »

World Opinions + agences

ميادين | مرآة المجتمع، ملفات، تحليلات، آراء وافكار و رسائل لصناع القرار.. صوت من لا صوت له | الإعلام البديل

Check Also

La Liga. Le Real Madrid sacré champion d’Espagne.. Vidéos

Le Real Madrid est assuré de remporter la 36e Liga de son histoire. Suite à la défaite 4-2 de Barcelone à Gérone, les Madrilènes ne peuvent plus être rejoints en tête.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
28 × 15 =