Pays-Bas : A 40 ans, des jeunes Marocains vivent encore chez leurs parents

Trouver un logement social est presque une mission impossible pour les jeunes à Amsterdam, notamment d’origine marocaine. Faute de mieux, certains continuent, malgré eux, de vivre chez leurs parents.

Hamida El Johari, 56 ans, mère de trois enfants, a un fils de 33 ans qui continue de vivre avec elle. Comme de nombreux jeunes d’Amsterdam, le jeune homme rêve d’avoir son petit logement, mais il est, depuis des années, sur une longue liste d’attente. « La cohabitation est agréable, mais il doit devenir indépendant. Il a 33 ans et ne peut pas toujours rester à la maison », confie Hamida dans un entretien à Bouw Woon Leef.

La mère de famille ajoute que son fils a récemment obtenu un logement qui lui a été retiré par la suite, à cause de son salaire jugé élevé. « Pour l’instant, il n’a aucune chance d’obtenir un logement social et il ne gagne vraiment pas assez pour louer dans le secteur privé », déplore Hamida, soulignant que d’autres parents du quartier vivent la même situation qu’elle et son fils. « Ils ont même quatre, cinq enfants à la maison qui veulent, mais ne peuvent pas déménager », assure-t-elle.

« Quand vous vieillissez, vous vous attendez à ce que vos enfants quittent la maison familiale. Je connais des parents qui vont au Maroc pendant des mois pour laisser la maison à leurs enfants adultes. C’est difficile de prendre soin des enfants pendant 40 ans », se plaint Hamida qui craint pour l’avenir de ses enfants. « Que se passera-t-il lorsque nous ne serons plus là ? », se demande-t-elle, appelant les autorités locales et gouvernementales à agir en urgence pour aider les jeunes.

World Opinions + Bladi

ميادين | مرآة المجتمع، ملفات، تحليلات، آراء وافكار و رسائل لصناع القرار.. صوت من لا صوت له | الإعلام البديل

Check Also

Antonio Guterres appelle à « faire taire les armes » à Gaza pour le ramadan.. Et pas de trêve humanitaire.. Vidéo

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a appelé à "faire taire les armes" à Gaza, "pour faire honneur à l'esprit du ramadan". Ce mois de jeûne a commencé lundi sans accord sur une trêve entre Israël et le Hamas. La veille, les bombardements israéliens y ont fait des dizaines de morts. Suivez en direct les derniers développements du conflit au Proche-Orient.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
4 + 26 =