Trump demande à la justice de contraindre Twitter à rouvrir son compte

L’ex-président américain Donald Trump a demandé à un juge fédéral de Floride d’imposer à Twitter le déblocage de son compte sur le réseau social, fermé depuis janvier dernier en raison d’un risque d’incitation à la violence.

Twitter et plusieurs autres médias sociaux avaient banni Donald Trump de leurs services après l’assaut lancé le 6 janvier par certains de ses partisans contre le Capitole à Washington.

Dans sa demande de réouverture du compte, Donald Trump affirme que le réseau social a été « contraint » de suspendre son compte par des membres du Congrès.

Twitter « exerce un niveau de pouvoir et de contrôle sur le débat politique dans ce pays qui est incommensurable, historiquement sans précédent et profondément dangereux pour un débat démocratique ouvert », affirment pour leur part les avocats de Donald Trump dans leur requête. Ce dernier avait fait du réseau social l’un de ses principaux canaux de communication pendant son mandat.

Près de 90 millions d’abonnés

Juste avant l’assaut contre le Capitole, l’ex-président avait prononcé un discours dans lequel il avait répété des accusations de fraudes supposées lors des élections de novembre sans apporter de preuves, accusations rejetées par de multiples décisions de justice et plusieurs autorités électorales locales.

Twitter s’est refusé à commenter le dépôt de cette demande, rapportée initialement par Bloomberg.

Le compte Twitter de Donald Trump comptait quelque 88 millions d’abonnés avant sa suspension.

World Opinions – Reuters

ميادين | مرآة المجتمع، ملفات، تحليلات، آراء وافكار و رسائل لصناع القرار.. صوت من لا صوت له | الإعلام البديل

Check Also

Asile en Espagne : Les demandes de Marocains rejetées massivement en 2022

En Espagne, l'Office de l'asile et des réfugiés (OAR), relevant du ministère de l'Intérieur, a reçu 118 842 demandes de protection internationale en 2022, contre 65 482 enregistrées en 2021, soit une hausse de 81,5%. Un record depuis la création de l'Office en 1992. Néanmoins, 14.235 demandes ont été acceptées par les autorités ibériques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
13 − 6 =