L’UE exhorte les Etats membres à accepter des réfugiés afghans

La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a exhorté samedi tous les pays, en premier lieu les pays européens, à accueillir une partie des réfugiés afghans exfiltrés de Kaboul. Elle a assuré les Etats membres de l’UE qui le feront du soutien financier de l’Europe.

La ministre de la Justice Karin Keller-Sutter et le secrétaire d’État aux migrations Mario Gattiker défendent de leur côté la décision du Conseil fédéral de ne pas accepter de quotas de réfugiés en provenance d’Afghanistan. « Il n’y a pas à l’heure actuelle de déplacements massifs » hors du pays, note Karin Keller-Sutter.

Un avion de Swiss devait se poser samedi à Tachkent – la capitale de l’Ouzbékistan – pour rapatrier des personnes évacuées de Kaboul. Il a été reporté « à court terme ». Le DFAE invoque samedi sur son site la situation sécuritaire difficile à Kaboul pour justifier cette décision.

Le président américain Joe Biden a défendu vendredi l’évacuation en cours à Kaboul, en estimant qu’il s’agisit de l’une des opérations les « plus difficiles de l’histoire » et qu’il n’était pas en mesure d’en garantir « l’issue finale ».

Ursula von der Leyen encourage les pays européens à accueillir des réfugiés afghans

La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a exhorté samedi tous les pays, en premier lieu les pays européens, à accueillir une partie des réfugiés afghans exfiltrés de Kaboul. Elle a assuré les Etats membres de l’UE qui le feront du soutien financier de l’Europe.

« J’appelle tous les Etats qui ont participé aux missions en Afghanistan, les Européens et les autres, à accorder des quotas d’accueil suffisants (…) pour que collectivement, nous puissions venir en aide à ceux qui ont besoin de protection », a déclaré Ursula von der Leyen au terme d’une visite en Espagne dans le centre d’accueil pour les employés afghans de l’UE à Kaboul.

Soutenir les Etats membres

« La Commission est prête à envisager les moyens budgétaires nécessaires pour soutenir les Etats membres de l’UE qui se proposeront pour aider des réfugiés à s’installer sur leur territoire », a-t-elle poursuivi lors d’une conférence de presse sur la base militaire de Torrejón de Ardoz (nord-est de Madrid), où ce centre d’accueil a été installé.

On ignore à ce jour combien de pays membres de l’UE se sont engagés à accueillir sur leur sol des réfugiés afghans et si certains gouvernements ont refusé.

Fonctionnaires empêchés de reprendre le travail

Selon plusieurs témoignages recueillis par l’AFP, les fonctionnaires ont été empêchés par les talibans de retourner travailler dans les bâtiments publics, alors que la semaine de travail reprend le samedi en Afghanistan.

Depuis que les talibans ont pris le pouvoir le 15 août, les bâtiments gouvernementaux, les banques, les bureaux des passeports, les écoles et les universités sont restés largement fermés. Seules quelques entreprises privées de télécommunication ont fonctionné ces derniers jours.

Reporters sans frontières demande un plan spécial pour évacuer les journalistes

Reporters sans frontières (RSF) a demandé samedi au président américain Joe Biden « un plan spécial pour l’évacuation des journalistes afghans », selon un communiqué de l’ONG.

RSF réclame « à la Maison Blanche un plan spécial pour l’évacuation des journalistes (et des défenseurs des droits de l’Homme) afghans ». Les projets d’évacuation « préparés par d’autres pays (notamment européens) sont largement entravés par la gestion des accès aux avions », déplore l’ONG.

« Nous recevons des dizaines et des dizaines de demandes d’évacuation urgente, indique Christophe Deloire, secrétaire général de RSF. Notre problème aujourd’hui n’est pas d’obtenir des visas ou des places dans des avions, c’est d’obtenir que ces personnes puissent accéder aux avions ».

World Opinions News / agences

ميادين | مرآة المجتمع، ملفات، تحليلات، آراء وافكار و رسائل لصناع القرار.. صوت من لا صوت له | الإعلام البديل

Check Also

Asile en Espagne : Les demandes de Marocains rejetées massivement en 2022

En Espagne, l'Office de l'asile et des réfugiés (OAR), relevant du ministère de l'Intérieur, a reçu 118 842 demandes de protection internationale en 2022, contre 65 482 enregistrées en 2021, soit une hausse de 81,5%. Un record depuis la création de l'Office en 1992. Néanmoins, 14.235 demandes ont été acceptées par les autorités ibériques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
10 + 30 =