L’Europe pourrait être auto-suffisante en énergie d’ici 2050, selon une étude

Des chercheurs de l’EPFZ montrent dans une étude qu’une Europe verte et autarcique en énergie est possible à l’horizon 2050. Plus de 400 options raisonnables en termes de coûts et faisables techniquement sont énumérées.

L’Europe importe plus de la moitié de son énergie de l’étranger, principalement des énergies fossiles comme le pétrole et le gaz, a indiqué lundi l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ). Pourtant, il existe d’innombrables possibilités pour couvrir les besoins avec des énergies renouvelables, écrivent les auteurs dans la revue Joule.

L’équipe de Bryn Pickering à l’EPFZ a recensé au total 441 options permettant d’élaborer différents scénarios, par exemple sur la base des carburants bio, du stockage de l’électricité dans des batteries ou encore de l’électrification de l’approvisionnement en chaleur et du trafic.

Outil informatique

Le point commun est une extension massive et rapide des sources d’énergie renouvelables, avant tout l’éolien et le solaire. S’y ajoutent différentes technologies de conversion, de stockage et de distribution.

Les chercheurs ont également élaboré un outil informatique permettant de visualiser la chose, avec par exemple les variations d’offre et de demande pour 35 pays. Il est mis à disposition en libre accès, notamment à l’intention des décideurs politiques, précise l’EPFZ. Des scientifiques de l’Université technique de Delft (NL) ont également contribué à ces travaux.

World Opinions / ats/gma

ميادين | مرآة المجتمع، ملفات، تحليلات، آراء وافكار و رسائل لصناع القرار.. صوت من لا صوت له | الإعلام البديل

Check Also

Pourquoi des millions d’utilisateurs vont-ils être privés de WhatsApp dès le 31 mai ?

Jugée obsolète, une cinquantaine de modèles de smartphones n’aura bientôt plus accès à l’application de messagerie, révèle « Le Parisien ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
3 + 11 =