La Terre abriterait 9 200 espèces d’arbres n’ayant pas encore été découvertes

Combien y a-t-il d’espèces d’arbres sur la planète ? S’il reste impossible de le dire avec exactitude, des chercheurs lèvent une partie du mystère en formulant une nouvelle hypothèse : la Terre abriterait environ 73 000 espèces différentes, dont 9 200 restent à découvrir.

Ces chiffres, publiés dans la revue Proceedings of National Academy of Sciences (PNAS) datée du mardi 8 février, ont été obtenus grâce à un travail important de collecte de données à l’aide d’une méthode statistique innovante, et par la collaboration de 150 chercheurs du monde entier.

Les auteurs de l’étude ont d’abord combiné les deux principales bases de données mondiales (Global Forest Biodiversity Initiative et TreeChange) pour obtenir des informations portant à la fois sur l’abondance et sur l’occurrence des espèces. Ce nouveau jeu de données comprend plus de 38 millions d’arbres dans 90 pays et 100 territoires.

Une nouvelle étude internationale souligne que les espèces rares, donc les plus vulnérables, représentent une part importante des forêts de la planète.

 « Grâce à cette grande quantité de données, nous avons une bonne image de la diversité des espèces d’arbres pour différents biomes [un milieu écologique étendu et homogène] et au niveau continental », a expliqué Jingjing Liang, l’un des deux auteurs principaux, professeur d’écologie forestière quantitative à l’université de Purdue, aux Etats-Unis.

Dans cette base de données sont recensées 64 100 espèces connues, un nombre en ligne avec les précédentes estimations – en 2017, le réseau international de jardins botaniques l’évaluait à 60 065. Mais les auteurs se sont aussi intéressés aux espèces encore non répertoriées. « Le nombre d’espèces qui n’apparaissent qu’une, deux ou trois fois dans un vaste échantillon nous donne beaucoup d’informations, explique Peter Reich, l’un des principaux auteurs et professeur en écologie forestière à l’université du Minnesota. Si dans un échantillon de dizaines de milliers d’arbres, nous trouvons 200 espèces et que la plus rare a été identifiée 67 fois, il y a de bonnes chances pour que vous n’en ayez pas raté beaucoup. Si, au contraire, des douzaines d’espèces n’apparaissent qu’une ou deux fois, alors il y a plus de chances qu’il y en ait d’autres que vous n’avez pas découvertes. »

Dense forest in the mist in Gabon. Gabon is looking to refocus its national economy to sustainable forestry due to declining oil reserves. The Congo Basin rain forest covers 90% of the country and is known as the ‘lungs of Africa’. *** Local Caption *** africa climate change environment forests nature conservation landscapes

Par Perrine Mouterde – Le Monde

ميادين | مرآة المجتمع، ملفات، تحليلات، آراء وافكار و رسائل لصناع القرار.. صوت من لا صوت له | الإعلام البديل

Check Also

2022, année charnière pour l’environnement

Entre l’accord de Paris sur le climat, celui sur la biodiversité et les objectifs de développement durable, les avancées étaient loin d’être gagnées dans un contexte de multiples crises. Mais les promesses restent insuffisantes et leur mise en œuvre pose question.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
26 + 10 =