Canal de Suez : trafic maritime et recettes fiscales records en 2021

Le début de la pandémie avait mis un coup d’arrêt au commerce mondial, mais 2021 a connu un phénomène de rattrapage qui a bénéficié au canal de Suez et aux caisses de l’Etat égyptien.

Avec un trafic maritime en hausse de 10% et des recettes fiscales de 13%, le canal de Suez a connu une année faste. Les revenus générés par le trafic maritime sur cette artère vitale du commerce mondial ont atteint en 2021 un niveau sans précédent. 6,3 milliards de dollars sont entrés dans les caisses de l’Etat égyptien, contre 5,6 milliards en 2020, a déclaré le 2 janvier 2022 George Safwat, porte-parole de l’Autorité du canal de Suez (SCA).

20 694 navires transportant 1,27 milliard de tonnes de cargaisons diverses l’ont emprunté en 2021 contre 18 830 en 2020, soit une moyenne de 56 navires par jour. Et ce, en dépit du blocage en mars 2021 de cette route par le porte-conteneurs géant Ever Given, occasionnant une importante perturbation du commerce maritime mondial. Le navire s’était mis en travers du canal, bloquant totalement toute circulation durant six jours.

10% du commerce maritime mondial

En 2020, la pandémie avait mis pratiquement un coup d’arrêt au transport de marchandises. En 2021, il y a eu un phénomène de rattrapage, lorsque beaucoup de pays ont assoupli les restrictions sanitaires, provoquant parfois de gigantesques bouchons dans les grands ports de la planète.

Situé entre la mer Rouge et la mer Méditerranée, le canal de Suez voit passer environ 10% du commerce maritime mondial et représente une source précieuse de devises pour Le Caire. En novembre 2021, l’autorité du canal de Suez a décidé d’augmenter de 6% les droits de passage pour les navires à partir de janvier 2022, à l’exception de ceux transportant des touristes ou du gaz liquéfié.

Nouveaux travaux d’élargissement

Les autorités égyptiennes se sont fixé pour objectif de doubler les recettes du canal. Elles ont pour cela engagé dès 2015 des travaux d’élargissement de la partie nord du canal qui ont coûté sept milliards d’euros. Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a annoncé en mai 2021 un projet d’élargissement et d’approfondissement du canal. L’aménagement portera sur les 50 kilomètres de la partie sud du canal, justement celle où le porte-conteneurs géant, exploité par Evergreen Marine Corporation, s’était retrouvé coincé.

Par franceinfo Afrique avec AFP

فضاء الآراء | مرآة المجتمع، ملفات، قضايا، تحليلات، آراء وافكار.. صوت من لا صوت له

Check Also

Cameroun : pourquoi une taxe sur le mobile money déclenche une bronca.. Mécontentements sur les réseaux sociaux

L’entrée en vigueur d’une taxe de 0,2 % sur les transactions électroniques met en émoi les usagers camerounais sur les réseaux sociaux. Face à cette mesure du gouvernement Biya, les opérateurs ripostent en ordre dispersé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *