UEFA Euro 2020: l’Italie poursuit son sans-faute face aux Gallois et la Suisse se rachète mais doit patienter.. Vidéos

A Rome à l’occasion de la troisième journée du groupe A de l’Euro, l’Italie s’est imposée 1-0 contre le Pays de Galles. Les Transalpins, qui ont aligné une équipe B, terminent premiers de leur poule.

Malgré 8 changements dans l’équipe au coup d’envoi en comparaison avec celle qui avait brillé contre la Suisse, la sélection de Roberto Mancini est restée fidèle à son style et s’est montrée dominante. Toutefois, elle a parfois un peu péché par minimalisme et n’a pas profité pleinement de son avantage numérique dans la dernière demi-heure après l’expulsion d’Ethan Ampadu pour jeu dangereux.

C’est sur un coup franc botté par le revenant Marco Verratti que Matteo Pessina a pu dévier le ballon dans le but gallois (39e). Le coéquipier de Remo Freuler à l’Atalanta a inscrit son 3e but sous le maillot national. Les Gallois pouvaient jubiler à la fin. Ils avaient assuré leur 2e place et auraient même pu arracher un point si Gareth Bale ne s’était pas montré maladroit devant le but transalpin en 2e période.

Comme il y a 5 ans en France, le Pays de Galles disputera les huitièmes de finale de l’Euro. Les Italiens, déjà qualifiés avant la partie, joueront leur 8e de finale le 26 juin à Londres.

La Suisse se rachète mais doit patienter

Ce fut le match du grand pardon et non celui de la fin de l’ère Petkovic. Victorieuse 3-1 de la Turquie à Bakou, la Suisse doit toutefois encore patienter pour savoir si elle pourra accéder aux huitièmes de finale en tant que 3e de groupe.

Le but poursuivi a, ainsi, été atteint malgré le nul décevant concédé devant le Pays de Galles (1-1) et le naufrage de Rome face à l’Italie (0-3). Vladimir Petkovic et ses joueurs ne peuvent toutefois pas encore savourer pleinement cette qualification. Elle dépend des résultats des autres groupes. Si elle est qualifiée, elle jouera son prochain match le 27 juin à Séville, le 28 juin à Bucarest ou le 29 juin à Glasgow.

Vladimir Petkovic avait maintenu sa confiance à Haris Seferovic et à Xherdan Shaqiri. Pari gagné avec le 1-0 du Lucernois à la 6e minute sur une frappe de gauche qui trouvait le petit filet et avec le doublé du Bâlois. Il a signé le 2-0 à la 26e avec ce tir du droit qui trouvait la lucarne et le 3-1 à la 68e, du gauche cette fois sur un service de l’infatigable Steven Zuber, auteur, lui aussi, d’un grand match. Juste après l’heure de jeu toutefois, le ciel turc s’était éclairci avec la réussite d’Ifran Can Kahveci.

Un Xherdan Shaqiri XXL

Mais ce n’était que partie remise. Xherdan Shakiri a pris soin de plier l’affaire avec son 2e but de la soirée pour rappeler qu’il était bien l’atout maître de la Suisse. Comme lors des 2 dernières Coupes du monde avec son triplé contre le Honduras au Brésil en 2014 et son raid fantastique contre la Serbie en Russie en 2018, le joueur de Liverpool s’est montré décisif. Vladimir Petkovic a eu l’intelligence de le remplacer à la 75e minute pour le préserver.

World Opinions Sports – agences

فضاء الآراء | مرآة المجتمع، ملفات، قضايا، تحليلات، آراء وافكار.. صوت من لا صوت له

Check Also

Tokyo 2020 – Cérémonie d’ouverture: Naomi Osaka a allumé la vasque olympique

Les Jeux olympiques, retardés d'un an par le coronavirus, ont officiellement débuté vendredi à Tokyo: les trois coups de cette quinzaine de sport ont été donnés lors d'une cérémonie d'ouverture sobre, parfois grave. La joueuse de tennis Naomi Osaka, dernière relayeuse, a allumé la vasque olympique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
27 ⁄ 9 =