UEFA Euro 2020: l’Allemagne remporte un match splendide face au Portugal et la France tenue en échec par la Hongrie

L’Allemagne s’est reprise après sa défaite contre la France. La Mannschaft s’est imposée 4-2 contre le Portugal au terme d’un magnifique match. Robin Gosens a été un des grands artisans dans le succès allemand avec un but et deux passes décisives. Tout reste ouvert dans ce groupe F, dans lequel les Portugais joueront leur qualification face à la France mercredi prochain.

L’Allemagne, surprise par un contre éclair initié et conclu par Cristiano Ronaldo (15e), a renversé le Portugal 4-2 à Munich pour se replacer dans la course aux 8e de finale de l’Euro dans le groupe F.

La Mannschaft a retourné les tenants du titre grâce à 2 buts contre leur camp des défenseurs Lusitaniens Ruben Dias (35e) et Raphaël Guerreiro (39e), après des centres des latéraux allemands Robin Gosens puis Joshua Kimmich. Kai Havertz en coupant un énième ballon venu des côtés (51e) puis Gosens lui-même, de la tête, (60e) ont scellé ce 1er succès allemand dans cet Euro. Malgré la réaction portugaise matérialisée par un dernier but de Diogo Jota (67e) sur coup de pied arrêté, les Allemands ont tenu leur os jusqu’au coup de sifflet final.

La France tenue en échec par la Hongrie

A Budapest, la France et la Hongrie ne sont pas parvenues à se départager. Dans une Puskas Arena comble, « les locaux » ont ouvert le score par Attila Fiola juste avant la pause, avant qu’Antoine Griezmann n’égalise pour les Bleus au retour des vestiaires.

Devant un public conquis à Budapest, la Hongrie a contraint la France au match nul (1-1) dans le groupe F. Les Hongrois, soutenus par plus de 50’000 fans au stade Ferenc Puskas, ont livré un match admirable face à des Français moins à l’aise que mardi face à l’Allemagne. Les joueurs de Didier Deschamps ont largement monopolisé le ballon à l’exception du 1er quart d’heure de la 1re mi-temps mais leur rendement offensif fut minimal.

Les Tricolores auraient dû mener à la mi-temps après des occasions de Mbappé (17e), Benzema (31e) ou encore une fois Mbappé (33e). Mais finalement, ce sont les Hongrois qui ont ouvert le score dans le temps supplémentaire de la 1re période. Une hésitation du duo Pavard-Varane a permis à Attila Fiola de battre Lloris.

Les Français ont poursuivi leur domination en 2e période et le sauvetage est venu des pieds d’Antoine Griezmann, à la peine jusque-là. Il a parfaitement exploité un mauvais renvoi de Orban après un centre de Mbappé (66e).

World Opinions Sports – agences

ميادين | مرآة المجتمع، ملفات، تحليلات، آراء وافكار و رسائل لصناع القرار.. صوت من لا صوت له | الإعلام البديل

Check Also

Tottenham : Lloris sous le feu des critiques après son erreur face à Arsenal

Hugo Lloris a été lourdement tancé en Angleterre suite à son erreur hier lors du Derby de Londres face à Arsenal.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
21 − 17 =