Pourquoi les soins de santé en Afrique intéressent l’Inde

Comme de nombreux médecins africains, Peter Mativo a dû se rendre à l’étranger pour compléter sa formation.

En 2007, il a quitté le Kenya pour Bangalore afin de poursuivre son objectif de devenir neurologue. Après 18 mois en Inde, il est rentré au Kenya et travaille désormais à l’hôpital universitaire Aga Khan de Nairobi.

« La plupart d’entre nous se forment en Inde, car l’Afrique n’est pas un continent développé. Nous avons une économie très pauvre, sans infrastructure médicale en place ni formation spécialisée », explique-t-il.

« Je n’aurais jamais pu obtenir un diplôme spécialisé si je n’avais pas opté pour l’Inde », ajoute M. Mativo.

L’Inde souhaite renforcer ces liens avec l’Afrique. Elle a identifié le secteur de la santé comme l’un des domaines où les échanges entre les continents peuvent s’épanouir.

Ainsi, les jeunes médecins africains sont encouragés à terminer leur formation en Inde, tandis que les entreprises indiennes du secteur de la santé se développent dans toute l’Afrique.

Dr Peter Mativo.
Légende image,Le Dr Mativo a dû se rendre du Kenya à Banaglore pour terminer sa formation médicale.

« Le marché africain est un marché naturel pour les entreprises pharmaceutiques indiennes, car l’Inde est le plus grand fournisseur de médicaments génériques au monde », explique Nisht Dubey.

Les médicaments génériques fabriqués en Inde peuvent se vendre à un quart du prix d’un équivalent de marque, ce qui en fait un choix populaire dans les régions moins bien loties du monde.

« Il y a un grand écart entre la demande et l’offre de médicaments en Afrique, avec une énorme disparité entre les riches et les pauvres », explique M. Dubey.

Stimulé par une pénurie de médicaments et d’équipements hospitaliers au Kenya pendant la crise de Covid, M. Dubey a créé Goodstrain Pharma en 2020. Cette entreprise importe au Kenya des médicaments et des produits médicaux du monde entier.

L’entrepôt et les bureaux de Goodstrain se trouvent à Nairobi, mais M. Dubey souhaite que l’entreprise se développe en Afrique de l’Est.

« L’Afrique est le seul marché pharmaceutique où une croissance véritablement élevée est encore possible », déclare M. Dubey, qui est originaire de l’Uttar Pradesh, dans le nord de l’Inde.

Mais la création d’une entreprise au Kenya n’a pas été facile. La toute première expédition de Goodstrain vers le Kenya a été bloquée à la douane pendant des semaines – un revers majeur pour la jeune entreprise..

World Opinions – BBC News

ميادين | مرآة المجتمع، ملفات، تحليلات، آراء وافكار و رسائل لصناع القرار.. صوت من لا صوت له | الإعلام البديل

Check Also

China to end Covid quarantine for foreign arrivals

China has announced that its requirement for travellers arriving in the country to go into quarantine will end on 8 January.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
7 + 18 =