Musiques. Un violon Stradivarius vendu aux enchères pour plus de 15 millions de dollars, un montant presque record

Le modèle fabriqué en 1714 par le célèbre luthier italien a notamment appartenu au virtuose Toscha Seidel, qui en avait joué dans la bande-son du « Magicien d’Oz ». Il échoue à moins de 600 000 dollars du record pour un tel instrument.

Six cents modèles de violon Stradivarius sont répertoriés dans le monde, et chaque vente aux enchères de l’instrument le plus réputé dans le milieu est un événement. Jeudi 9 juin, un exemplaire est ainsi parti lors d’une vente à New York pour 15,34 millions de dollars (14,5 millions d’euros environ), tutoyant le record, de 15,9 millions de dollars, pour un tel instrument. Le violon appartenait à la collection Munetsugu, au Japon, et la maison Tarisio n’a donné aucune indication sur l’acheteur.

L’exemplaire, fabriqué en 1714 par le maître Antonio Stradivari (1644-1737), avait appartenu pendant près de quarante ans au virtuose russo-américain Toscha Seidel (1899-1962), qui en avait joué dans la bande-son du Magicien d’Oz (1939), un classique de Hollywood.

« Seidel était également le professeur d’Albert Einstein. Ce violon s’est donc retrouvé côte à côte avec le grand scientifique mathématicien alors qu’ils jouaient des quatuors dans la maison d’Albert à Princeton, dans le New Jersey », a déclaré, vendredi, à l’Agence France-Presse (AFP), Jason Price, fondateur et directeur de Tarisio, dans les locaux de la société spécialisée dans la vente d’instruments rares.

Toscha Seidel, qui avait émigré aux Etats-Unis dans les années 1930, et Albert Einstein, qui avait fui le régime nazi, avaient participé à un concert à New York en 1933 pour soutenir les scientifiques juifs allemands quittant leur pays.

La période dorée située entre 1710 et 1720

Sur le millier d’instruments fabriqués par le luthier de Crémone, « beaucoup se trouvent dans des musées, d’autres dans des fondations, et ils ne seront pas vendus. Parmi ceux qui ont survécu, il y en a quelques-uns qui sont connus comme les exemples de la période dorée, qui se situe approximativement entre 1710 et 1720. Et ce sont, pour la plupart, ceux qui sont les plus désirés et les plus appréciés », explique Jason Price.

Le record lors d’une vente aux enchères remonte à 2011, quand un Stradivarius baptisé « Lady Blunt », pour avoir appartenu à Lady Anne Blunt, petite-fille du poète Lord Byron, avait été vendu 15,89 millions de dollars à Londres.

En 2014, un autre exemplaire, dont le prix minimum avait été fixé à 45 millions de dollars, n’avait pas trouvé preneur chez Sotheby’s.

This photograph courtesy of Tarisio shows the « da Vinci, Ex-Seidel » Stradivarius violin. A rare model of Stradivarius violin, the most famous in the world was sold Thursday at auction in New York for 15.34 million dollars, just below the record (15.9 million) for such an object, announced the specialized company Tarisio. The instrument, made in 1714 by the master Antonio Stradivari (1644-1737), had belonged for nearly 40 years to the Russian-American virtuoso Toscha Seidel (1899-1962), who played it in the soundtrack of « The Wizard of Oz » (1939), a Hollywood classic. – RESTRICTED TO EDITORIAL USE – MANDATORY CREDIT « AFP PHOTO / HANDOUT / TARISIO » – NO MARKETING – NO ADVERTISING CAMPAIGNS – DISTRIBUTED AS A SERVICE TO CLIENTS (Photo by TARISIO / AFP) / RESTRICTED TO EDITORIAL USE – MANDATORY CREDIT « AFP PHOTO / HANDOUT / TARISIO » – NO MARKETING – NO ADVERTISING CAMPAIGNS – DISTRIBUTED AS A SERVICE TO CLIENTS

World Opinions – Le Monde

ميادين | مرآة المجتمع، ملفات، تحليلات، آراء وافكار و رسائل لصناع القرار.. صوت من لا صوت له | الإعلام البديل

Check Also

Musiques. Pourquoi une chanson iranienne s’est transformée en hymne contestataire.. Vidéo

La chanson "Baraye", composée par le musicien Shervin Hajipour à partir de tweets, est devenue un chant contestataire en soutien des actuelles manifestations iraniennes. Désormais, elle s'inscrit dans la longue lignée de morceaux que des luttes sociales se sont réappropriés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
4 × 26 =