Melilla : Une fraude à l’enregistrement d’enfants marocains liée à un réseau de prostitution

Deux enquêtes menées par des unités de la Benemérita à Melilla ont révélé récemment des liens entre des cas de fraude à l’enregistrement d’enfants marocains et un réseau de prostitution. Selon El Faro de Melilla, la fraude a été découverte par la Garde civile dans le cadre d’une enquête sur un locataire qui a été signalé par des voisins.

En décembre 2017, des agents de la Benemérita ont fouillé deux appartements de la rue Castelar et en février 2018, l’Institut armé a signalé l’arrestation de quatre personnes pour avoir forcé des femmes marocaines à se prostituer. La police a baptisé cette enquête «Opération Heteras». L’organisation recrutait des femmes marocaines avec des ressources économiques limitées et peu de possibilités d’emploi. Une fois introduites à Melilla, elles auraient été forcées de se prostituer.

Ce réseau de prostitution serait finalement lié à celui qui aurait falsifié des documents d’enfants nés de mères marocaines, inscrits comme étant issus de relations avec des hommes de Melilla afin que ces enfants puissent obtenir des papiers légaux en Espagne. Cette deuxième enquête, baptisée «opération Artillero» a débuté lorsque la Garde civile a appris qu’un homme au nom de Rodriguez, âgé de 31 ans et originaire de Melilla, avait inscrit à l’état civil une petite fille en échange «une grosse somme d’argent». Dans le registre, les autorités ont constaté que cet homme avait été enregistré comme père biologique de cinq autres enfants, nés de différentes mères d’origine marocaine et ce, en un an (entre septembre 2016 et novembre 2017).

Les deux enquêtes ont révélé comment le chef du réseau de prostitution recevait des sommes d’argent de femmes pour qu’il leur trouve un père biologique à leurs enfants. Le mis en cause payait entre 600 et 900 euros à des hommes qui déclarent ces enfants à l’état civil de la ville.

La même source rappelle qu’en avril dernier, le ministère espagnol de l’intérieur a signalé le retrait de la nationalité espagnole à 78 enfants enregistrés par au moins par 51 parents à Melilla, qui ont accepté de figurer comme parents biologiques en échange de certaines sommes d’argent.

World Opinions –  yabiladi.com

ميادين | مرآة المجتمع، ملفات، تحليلات، آراء وافكار و رسائل لصناع القرار.. صوت من لا صوت له | الإعلام البديل

Check Also

Ethiopia’s Tigray conflict: TPLF forces hand over weapons in peace move

Tigrayan forces in northern Ethiopia have started handing over heavy weapons in line with a peace deal to end a brutal civil war.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 × 16 =