Mauritanie : des bibliothèques d’exception en plein désert.. Vidéo

La ville de Chinguetti, en Mauritanie, abrite plusieurs dizaines de bibliothèques, riches en manuscrits anciens. Leurs propriétaires tentent de les préserver, au beau milieu du désert.

À Chinguetti, en Mauritanie, sommeillent des trésors exceptionnels. Un homme veille fièrement sur les 450 ouvrages collectés par ses ancêtres, serrés dans une petite pièce poussiéreuse. Ces livres, qui datent du XIIe au XIIIe siècle, ont été laissés par des pèlerins en route vers La Mecque ou bien ramenés des quatre coins du monde musulman. On y trouve des livres de poésie arabe ainsi que des traités d’astrologie.

Un trésor en péril

La dizaine de bibliothèques familiales de Chinguetti lui a valu le surnom de « Sorbonne du désert ». La menace djihadiste s’est éloignée depuis dix ans ici. Mais d’autres dangers mettent en péril la mémoire des sables. Rongés par les termites, les livres risquent de disparaître. Ils sont également menacés par la chaleur, qui casse le papier. Pour éviter cela, on utilise des bassines d’eau pour humidifier la salle. Mais la menace vient aussi de dehors. Poussé par le vent et favorisé par la sécheresse, le sable engloutit peu à peu les maisons. 

World Opinions – Le 20 Heures de France 2

فضاء الآراء | مرآة المجتمع، ملفات، قضايا، تحليلات، آراء وافكار.. صوت من لا صوت له

Check Also

Tokyo 2020 – Cérémonie d’ouverture: Naomi Osaka a allumé la vasque olympique

Les Jeux olympiques, retardés d'un an par le coronavirus, ont officiellement débuté vendredi à Tokyo: les trois coups de cette quinzaine de sport ont été donnés lors d'une cérémonie d'ouverture sobre, parfois grave. La joueuse de tennis Naomi Osaka, dernière relayeuse, a allumé la vasque olympique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 − 10 =