L’Allemagne a signé un gros contrat gazier sur quinze ans avec le Qatar

Le Qatar a annoncé mardi un important accord permettant d’approvisionner l’Allemagne en gaz naturel liquéfié (GNL) pendant 15 ans. Il intervient en pleine crise mondiale de l’énergie provoquée par la guerre en Ukraine.

L’accord gazier a été conclu entre Qatar Energy et la compagnie américaine ConocoPhillips. Il contribuera « aux efforts visant à soutenir la sécurité énergétique en Allemagne et en Europe », a déclaré le ministre qatari de l’Energie, Saad Sherida Al-Kaabi, lors de la cérémonie de signature à Doha.

Le document prévoit que le pays du Golfe fournisse à partir de 2026 « jusqu’à 2 millions de tonnes de GNL par an » à partir de 2026. Le gaz sera livré au terminal gazier en cours de construction à Brunsbutell, dans le nord de l’Allemagne, a précisé le ministre.

Les livraisons seront assurées pendant « au moins 15 ans » par ConocoPhillips, partenaire de Qatar Energy dans le développement du champ offshore North Field, le plus grand gisement de gaz naturel au monde, que le Qatar partage avec l’Iran.

Contribution « vitale » à la sécurité énergétique

Ce contrat est « une contribution vitale à la sécurité énergétique mondiale », a souligné le PDG de la compagnie américaine, Ryan Lance.

Les pays européens cherchent des alternatives au gaz russe depuis l’invasion de l’Ukraine par la Russie en février dernier. Mais les négociations avec le Qatar ont été difficiles, l’Allemagne et d’autres pays ayant refusé de signer des accords à long terme identiques à ceux qui lient le pays du Golfe à ses principaux clients en Asie.

Un accord de 27 ans signé avec la Chine

La semaine dernière, le Qatar a conclu avec la Chine un accord d’une durée record de 27 ans, portant sur 4 millions de tonnes par an.

Les responsables qataris n’ont pas abordé la question des prix dans le contrat avec l’Allemagne. Mais la durée et les délais relativement courts du contrat devraient être associés à une surprime, estiment des spécialistes du marché.

Recettes du Qatar multipliées par deux

Le Qatar, qui est déjà l’un des principaux producteurs de gaz naturel liquéfié au monde, vise à augmenter sa production de plus de 60% d’ici à 2027, pour atteindre 126 millions de tonnes par an. Avec l’envolée des prix internationaux, les recettes provenant de ses exportations ont quasiment doublé l’année dernière, selon les médias officiels.

L’Asie (Chine, Japon et Corée du Sud en tête) constitue le principal marché pour le gaz du Qatar, mais le pays est de plus en plus courtisé par les Européens.

World Opinions / RTS Eco / AFP

ميادين | مرآة المجتمع، ملفات، تحليلات، آراء وافكار و رسائل لصناع القرار.. صوت من لا صوت له | الإعلام البديل

Check Also

L’Espagne prend des mesures pour freiner l’inflation dans le secteur alimentaire

Le gouvernement de gauche espagnol a annoncé mardi la suppression de la TVA sur les denrées de première nécessité afin de compenser la forte hausse des prix, ainsi qu'une aide de 200 euros pour les familles les plus modestes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
13 ⁄ 1 =