La France et l’Allemagne appellent leurs ressortissants à quitter l’Ukraine

L’Allemagne a appelé samedi ses ressortissants à quitter « urgemment » l’Ukraine en raison des risques de conflit armé. La France a ensuite fait de même, en exhortant ceux qui se trouvent dans les zones les plus exposées de l’est du pays à s’en éloigner « sans délai ».

« Nous mettons en garde contre tout déplacement en Ukraine », a indiqué le ministère allemand des Affaires étrangères dans un communiqué. Celui-ci « exhorte de manière urgente les ressortissants allemands » qui s’y trouvent à « quitter sans délai le pays ».

« Il est recommandé à tous les ressortissants français dont le séjour en Ukraine n’a pas de motif impérieux de quitter le pays », a souligné pour sa part la diplomatie française dans ses conseils aux voyageurs actualisés samedi. Ceux qui se trouvent « dans les oblasts de Kharkiv, Lougansk et Donetsk » ainsi que dans la région de Dnipro sont « appelés « quitter sans délai ces zones ».

Ne « pas présumer » de ce qui va se passer

L’Allemagne, qui exerce la présidence du G7, a pris ses distances samedi avec la conviction des Etats-Unis qu’une attaque russe en Ukraine est décidée et imminente, appelant à ne « pas présumer » des décisions de Moscou.

« Dans les situations de crise, le pire est de présumer ou d’essayer de deviner » ce qui va se passer, a déclaré la ministre des Affaires étrangères Annalena Baerbock, à l’issue de la réunion du G7 à Munich, jugeant « important de regarder de plus près » la situation sur le terrain.

« Nous sommes prêts à faire face à toute situation. En même temps, nous faisons tout pour que cette situation ne se produise pas », a-t-elle précisé.

Elle s’était ainsi montrée beaucoup moins affirmative que Washington la veille sur l’imminence d’une attaque russe.

World Opinions + agences

ميادين | مرآة المجتمع، ملفات، تحليلات، آراء وافكار و رسائل لصناع القرار.. صوت من لا صوت له | الإعلام البديل

Check Also

Asile en Espagne : Les demandes de Marocains rejetées massivement en 2022

En Espagne, l'Office de l'asile et des réfugiés (OAR), relevant du ministère de l'Intérieur, a reçu 118 842 demandes de protection internationale en 2022, contre 65 482 enregistrées en 2021, soit une hausse de 81,5%. Un record depuis la création de l'Office en 1992. Néanmoins, 14.235 demandes ont été acceptées par les autorités ibériques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
33 ⁄ 11 =