Euro 2020: l’Angleterre rejoint l’Italie en finale!.. Vidéos

L’Angleterre l’a fait! Dimanche soir face à l’Italie, elle disputera la 1re finale de son histoire dans un Euro. Les joueurs de Gareth Southgate ont battu le Danemark 2-1 après prolongation à Wembley.

Menée et poussée jusqu’en prolongation, l’Angleterre, libérée par un but d’Harry Kane, a fini par faire craquer un Danemark encore héroïque (2-1, a. p.). Chez eux, les Three Lions joueront leur première finale d’un Euro, contre l’Italie, dimanche.

La troisième fois aura été la bonne. Après avoir perdu ses deux précédentes demi-finales dans un Championnat d’Europe (contre la Yougoslavie en 1968 et face l’Allemagne en 1996), l’Angleterre a enfin brisé son plafond de verre et s’est qualifiée pour sa première finale sur la scène continentale. Une issue cruelle, en revanche, pour un Danemark encore héroïque, qui a finalement cédé en prolongation.

À défaut de trouver une faille au sein de l’impressionnant bloc danois ou de provoquer une étincelle individuelle, il a fallu aux Three Lions obtenir un penalty discutable – pour ne pas dire généreux – après une énième percée de Sterling dans la surface adverse (102e). Le VAR l’a confirmé, et Harry Kane l’a transformé en deux temps (2-1, 104e), l’excellent Kasper Schmeichel ayant détourné – sur lui – sa première tentative. Wembley pouvait souffler, après avoir tant suffoqué.

Longtemps, très longtemps même, le fils Schmeichel (voir plus bas) et son équipe ont repoussé l’échéance, dans une demie certes moins spectaculaire, mais encore intense, indécise et animée jusqu’au bout. Damsgaard avait d’abord douché le stade d’un superbe coup franc (0-1, 30e ; voir plus bas), puis Kane, Sterling – encore eux deux – et Saka ont poussé Kjaer à marquer contre son camp (1-1, 39e). Un scénario renversant.

Il faut dire que le suspense a été bien entretenu par Schmeichel dans la cage danoise, avant de craquer sur ce penalty en deux temps… Lui et ses coéquipiers méritaient une autre fin. Mais, à force de reculer, même s’ils sont restés courageux, on a senti qu’ils finiraient par plier. Le bloc était moins uni, les contres moins dangereux, voire inexistants sur la fin. Et l’Angleterre a eu le mérite d’en profiter et de dompter cette pression à la maison. Cinquante-cinq ans après le sacre mondial à domicile, la tension sera encore plus élevée pour aller chercher ce titre face à l’Italie, dimanche. Même lieu, même heure. Mais un seul vainqueur…

World Opinions Sports / agences

ميادين | مرآة المجتمع، ملفات، تحليلات، آراء وافكار و رسائل لصناع القرار.. صوت من لا صوت له | الإعلام البديل

Check Also

Tottenham : Lloris sous le feu des critiques après son erreur face à Arsenal

Hugo Lloris a été lourdement tancé en Angleterre suite à son erreur hier lors du Derby de Londres face à Arsenal.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
8 − 7 =