CAN 2021 : le Maroc renverse le Malawi et file en quarts.. Vidéos

Les Lions de l’Atlas ont décroché leur qualification pour les quarts de finale de la CAN en domptant le Malawi. Retour sur la rencontre et les buts.

Le Maroc s’est fait peur, le Maroc a douté, mais le Maroc a finalement décroché sa qualification pour les quarts de finale. Renversants vainqueurs (2-1) de la vaillante sélection malawite, grâce à des buts de Youssef En-Nesyri (45e+2) et d’Achraf Hakimi (70e), les Lions de l’Atlas ont mis fin à dix-huit années sans succès en phase à élimination directe. Ils affronteront le vainqueur du choc Côte d’Ivoire-Égypte, prévu demain (17h). Le Malawi, 120e nation au classement Fifa, est éliminé.

LE MATCH. Le Maroc renverse les Flammes malawites

Après un hommage rendu aux victimes de la bousculade mortelle survenue hier devant le stade Olembé de Yaoundé (Cameroun), le coup d’envoi de la rencontre entre le Maroc et le Malawi est donné par les Lions de l’Atlas au coup de sifflet de l’arbitre burundais M. Pacifique Ndabihawenimana. Et sans surprise c’est le Maroc qui porte le ballon dans ces premières minutes, tandis que le Malawi se contente de défendre très bas et ne s’embarrasse pas à la relance. Pourtant, ce sont les hommes de Vahid Halilhodzic qui vont se faire surprendre. D’une frappe de 40 mètres, Gabadinho Mhango réussit à lober Yassine Bounou, légèrement avancé. Le cuir termine sa course en pleine lucarne (7e, 0-1). C’est sans doute le plus beau but de cette Coupe d’Afrique des Nations !

Au fil des minutes, les Lions progressent et les vagues marocaines se succèdent. D’abord, Saïss trouve la barre transversale sur un coup-franc parfaitement tiré par Louza (34e). Ensuite, En-Nesyri ne peut réussir sa frappe à bout portant, gêné par un défenseur des Flammes (36e). Puis, Sofiane Boufal voit une première frappe déviée par Thomu sur son poteau (40e) avant de manquer un nouveau face-à-face, après une combinaison parfaite en une deux avec Louza (41e). Tenace, la vaillante défense du Malawi va tout de même finir par craquer. Servi au second poteau sur un centre de Selim Amallah, En-Nesyri s’envole pour placer une tête puissante qui laisse, cette fois-ci, Thomu impuissant (45e+2, 1-1). Le Maroc recolle au score au meilleur des moments.

Au retour des vestiaires, les deux équipes repartent sur un faux rythme. Jusqu’à l’heure de jeu, le Maroc bute sur une défense malawite repliée et se contente de longs ballons vers l’avant qui ne donnent rien. Le jeu est haché et les fautes se multiplient. Le Maroc obtient d’ailleurs un bon coup-franc côté droit à l’entrée de la surface. Achraf Hakimi se présente alors pour le tirer. Et d’une sublime frappe, le latéral parisien trouve la lucarne de Thomu (70e, 2-1). Les Lions rugissent de nouveau.

Si En-Nesyri est tout proche du doublé après un centre en retrait de Mmaee (77e), le Maroc ne réussit pas à tuer le match et entretient les espoirs malawites. Dos au mur, les Flammes jettent toutes leurs forces dans la bataille. Mais en dépit de tous leurs efforts, les Malawites manquent cruellement de précision et ne réussissent pas à trouver la faille dans la défense marocaine. Les Lions de l’Atlas renversent donc le Malawi et décrochent leur qualification pour les quarts de finale de la Coupe d’Afrique des Nations. Ils affronteront le vainqueur du choc opposant la Côte d’Ivoire à l’Égypte, prévu demain (17h) et à suivre en direct sur le site du Point.

World Opinions + Agences

ميادين | مرآة المجتمع، ملفات، تحليلات، آراء وافكار و رسائل لصناع القرار.. صوت من لا صوت له | الإعلام البديل

Check Also

Les aéroports européens débordés face à la reprise du secteur aérien

Depuis plusieurs jours, le manque de personnel au sol à l'aéroport d'Amsterdam cause de longs retards pour les passagers et l'annulation de certains vols. Cet engorgement se ressent aussi ailleurs en Europe, alors que les services aéroportuaires peinent à recruter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
12 × 14 =