Belgique : Hassan Iquioussen sort de prison, sous surveillance électronique

L’imam marocain né en France, Hassan Iquioussen, peut enfin sortir de prison. La justice belge a accepté sa demande de remise en liberté, formulée par les avocats vendredi dernier. Pour autant, elle a décidé de le placer sous surveillance électronique et l’a astreint à résider chez une connaissance en Belgique.

La juge d’instruction a estimé que ce régime suffisait à prévenir le risque de fuite du mis en cause. Selon des informations obtenues par BFM TV, l’imam va quitter la prison de Tournai, «dans les prochaines heures ou les prochains jours». La semaine dernière, la justice belge a rejeté l’extradition de l’homme, demandé par les autorités françaises pour «soustraction à la mesure d’éloignement», validée par le Conseil d’Etat.

Il s’est avéré, plus tard, que Hassan Iquioussen était parti de France bien plus, ce qui revient, selon sa défense, à une exécution volontaire de l’Ordre de quitter le territoire français (OQTF). Dans le viseur du ministre français de l’Intérieur, Gérald Darmanin, l’homme est épinglé pour des propos considérés comme misogynes et antisémites, tenus en 2003.

World Opinions – yabiladi.com

ميادين | مرآة المجتمع، ملفات، تحليلات، آراء وافكار و رسائل لصناع القرار.. صوت من لا صوت له | الإعلام البديل

Check Also

Asile en Espagne : Les demandes de Marocains rejetées massivement en 2022

En Espagne, l'Office de l'asile et des réfugiés (OAR), relevant du ministère de l'Intérieur, a reçu 118 842 demandes de protection internationale en 2022, contre 65 482 enregistrées en 2021, soit une hausse de 81,5%. Un record depuis la création de l'Office en 1992. Néanmoins, 14.235 demandes ont été acceptées par les autorités ibériques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
16 − 10 =