Nestlé figure dans le top-5 des plus gros pollueurs au plastique du monde

Les entreprises Coca-Cola, Pepsi, Unilever et Nestlé sont celles qui produisent le plus de pollution au plastique du monde, selon un rapport publié lundi. Ces conclusions se basent sur le travail de plus de 11’000 bénévoles dans 45 pays qui ont nettoyé des plages dans le monde entier.

L’alliance environnementale « Break free from Plastic », dont font partie Greenpeace, GAIA et Zero Waste, a collecté des déchets sur les six continents. Plus de 330’000 morceaux de plastique jetable, principalement des emballages à usage unique, ont été trouvés dans les villes, le long des plages et dans les parcs, puis triés en fonction de la marque.

Les résultats montrent que Coca-Cola est l’entreprise dont on retrouve le plus de produits dans les pollutions au plastique dans le monde, pour la quatrième année consécutive. Les bénévoles ont trouvé près de 20’000 déchets plastiques provenant de produits Coca-Cola cette année, soit plus que les deux autres plus gros pollueurs réunis.

Le géant alimentaire suisse Nestlé arrive à la quatrième place.

Unilever en « partenaire cynique » du climat

Pour la première fois depuis le début de ces études en 2018, Unilever figure parmi les trois premiers pollueurs, avec plus de 6000 produits collectés, alors même qu’il est un partenaire majeur de la Conférence de Glasgow de 2021 sur le climat (COP26).

Ainsi, si l’on considère que 99% du plastique est fabriqué à partir de combustibles fossiles et que les compagnies pétrolières se tournent activement vers le plastique comme source croissante de revenus, le rôle d’Unilever à la COP26 est particulièrement « cynique », estime Greenpeace.

A quelques jours de l’ouverture de la Conférence de Glasgow, près de 300 organisations de 76 pays ont signé une lettre ouverte adressée aux délégués et aux déléguées, les appelant à renoncer notamment à la production de plastique et à investir dans des solutions de remplacement sans déchets.

La présence de plastique jetable sur toute la planète entraîne une quantité importante d’émissions de gaz à effet de serre. De la production à l’élimination, environ cinq tonnes de CO2 sont émises par tonne de plastique.

Nestlé vise 100% de recyclable ou réutilisable d’ici 2025

Sollicité par l’agence AWP, Nestlé assure via un porte-parole qu’il est « totalement inacceptable que des emballages finissent en déchets dans l’environnement ».

La multinationale précise travailler pour les rendre tous recyclables ou réutilisables d’ici 2025. Elle revendique actuellement une part de 88% d’emballages de ce type.

Nestlé affirme aussi oeuvrer à « réduire l’usage de plastique vierge (ou plastique neuf, non recyclé) d’un tiers dans ce même laps de temps » tout en informant davantage le consommateur sur le recyclage.

« Les changements prennent du temps, mais nous travaillons avec nos fournisseurs, les ONG et les gouvernements autour du monde pour trouver les solutions nécessaires afin que des rapports comme celui-ci appartiennent au passé », a ajouté la multinationale.

World Opinions Eco / RTS Eco / ATS

فضاء الآراء | مرآة المجتمع، ملفات، قضايا، تحليلات، آراء وافكار.. صوت من لا صوت له

Check Also

Changement climatique : comment le monde pourrait-il répondre à ses besoins en énergie propre ?

À 26 km au large des côtes balayées par les vents du nord de l'Écosse, l'avenir des énergies renouvelables prend forme. Tournant en rythme avec la brise, les cinq turbines colossales du parc éolien Hywind Scotland ressemblent à n'importe quel autre projet éolien offshore, à une différence près : elles flottent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
19 − 10 =