Joe Biden est élu président des Etats-Unis, annoncent les médias américains

 Joe Biden a remporté la course à la Maison Blanche face à Donald Trump, ont annoncé samedi les médias américains. Cette victoire marque un tournant historique pour les Etats-Unis et le monde, après quatre années de rupture sous le président républicain.

Après quatre jours de suspense, le candidat démocrate et ancien vice-président de Barack Obama a été donné vainqueur avec 273 grands électeurs, grâce à un succès dans l’Etat-clé de Pennsylvanie, selon les chaînes CNN, NBC et CBS. Il va devenir le 46e président des Etats-Unis.

Dans une première réaction sur Twitter, Joe Biden s’est déclarée « honoré d’avoir été choisi pour diriger ce grand pays ». Il a promis d’être le président de tous les citoyens américains, qu’ils aient ou non voté pour lui.

De son côté, Donald Trump a accusé son rival démocrate de « se précipiter pour se présenter faussement  » en vainqueur de la présidentielle. L’élection est « loin d’être terminée », a-t-il ajouté. La bataille se déroulera sur le plan juridique, promettent les partisans de Donald Trump.

Les réactions se multipliaient dans le monde après l’annonce de victoire de Joe Biden. D’Angela Merkel à Emmanuel Macron en passant par le Canadien Justin Trudeau, de nombreux dirigeants ont adressé des messages de félicitations au démocrate.

Le portrait de Joe Biden

À 77 ans, Joe Biden va devenir le président le plus âgé jamais élu aux États-Unis. Mais derrière les cheveux blancs, une fatigue physique parfois apparente et les quelques balbutiements et hésitations qui lui ont souvent valu les railleries de ses adversaires, le président-élu peut se targuer d’une immense expérience.

Avant d’accéder à la fonction suprême, il aura accompli sept mandats de sénateur du Delaware et deux mandats de vice-président, sous Barack Obama. En 2019, il se présentait pour la 3ème fois à la primaire démocrate, après des échecs en 1988 et 2008.

World Opinions News – agences

فضاء الآراء | مرآة المجتمع، ملفات، قضايا، تحليلات، آراء وافكار.. صوت من لا صوت له

Check Also

Biden says ‘America is back’ at the head of the table – but is that a good thing?

On global issues from climate change, to non-proliferation and human rights, the US under the Trump administration had literally gathered up its papers and pens and left the meeting room. Biden’s election victory and choice of committed internationalists to lead the foreign policy team, means that there will actually be someone sitting in what has been an empty chair.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
26 × 23 =