Facebook mise désormais sur les capteurs pour trouver des données

Après les casques de réalité virtuelle et les écrans connectés, Facebook s’apprête à sortir une montre intelligente. Le patron du réseau social Mark Zuckerberg souhaite ainsi régner sur l’après-smartphone.

Selon le site The Information, Facebook envisage de lancer sa propre montre connectée dès 2022, à savoir une montre intelligente qui mettrait l’accent sur la messagerie et la santé.

Ces dernières années, l’entreprise de Menlo Park a multiplié les acquisitions et les projets d’objets connectés. Il y a eu notamment l’achat des casques de réalité virtuelle Oculus (2014), les bracelets qui lisent les pensées de Laboratoires CTRL (2019) ou encore le lancement des écrans connectés Portal (2018). Cette année, on attend la présentation des lunettes de réalité augmentée, développée avec Ray-ban.

Toujours plus de datas

La stratégie est claire. Facebook cherche à accroître encore sa connaissance des utilisateurs. Car ces données sont le coeur de son modèle économique qui vise à vendre de la publicité ciblée.

Comme pour Google ou Apple, il s’agit également de créer de véritables écosystèmes où le client trouve tout ce qui lui est nécessaire. Et s’il y a un abonnement à la clef, c’est encore plus profitable pour l’entreprise.

Pourtant, le pari de lancer une montre connectée n’est pas gagné, car Apple détient 55% du marché, selon les derniers chiffres de Strategy Analytics.

Protection des données

C’est pourquoi Facebook devrait arriver avec une politique des prix agressive. L’entreprise devrait également compter sur un design spécialement pensé pour les messageries maison comme Whatsapp, Instagram ou Messenger.

Reste la question de la confiance. Au moment de partager ses données de santé, certains se souviendront de l’amende record de 5 milliards de dollars infligée à Facebook pour l’affaire Cambridge analytica. La justice lui avait reproché de ne pas avoir su protéger les données personnelles de ses utilisateurs.

Par Pascal Wassmer – RTS Tech

فضاء الآراء | مرآة المجتمع، ملفات، قضايا، تحليلات، آراء وافكار.. صوت من لا صوت له

Check Also

En Allemagne, comment Marburg est devenue « BioNTech City »

Elle accueille le plus important des trois centres de fabrication du vaccin Pfizer-BioNtech en Allemagne, qui doit produire 250 millions de doses au cours du premier semestre, 750 millions d’ici à un an.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
5 ⁄ 5 =