Confinement : comment les migrants de Calais sont-ils pris en charge par l’État ?

Alors que le confinement a été décrété le 30 octobre sur le territoire français, environ 800 migrants vivent dans les rues de Calais. Des mesures ont-elles été prises par les autorités ? Qu’est-ce qui est prévu pour empêcher la propagation du coronavirus dans les camps ? La préfecture du Pas-de-Calais répond aux questions d’InfoMigrants.

InfoMigrants : Qu’est-ce qui est prévu pour les migrants de Calais qui vivent à la rue ?

Préfecture du Pas-de-Calais : Pendant la période du confinement, des mises à l’abri sur la base du volontariat sont proposées aux migrants de Calais depuis le jeudi 5 novembre.

Plusieurs sites ont été identifiés et réquisitionnés. En complément des 315 places déjà existantes dans les CAES (centre d’accueil et d’examen de la situation) du Pas-de-Calais, 300 places supplémentaires sont créées pour accueillir les migrants. Ces structures sont en cours de mise en place, la première a ouvert jeudi à Merlimont.

De plus, comme chaque année depuis trois ans, un dispositif dédié de mise à l’abri en période hivernale sera activé par le préfet du Pas-de-Calais, en cas de conditions météorologiques sévères.

InfoMigrants : Comment les migrants sont-ils informés de ce dispositif ?

Préfecture du Pas-de-Calais : Pour informer les migrants, des maraudes d’informations sont assurées par les agents de l’Audasse, un opérateur mandaté par l’État. Ces maraudes auprès de la population migrante n’ont jamais cessé d’exister depuis 2017. Elles ont lieu tous les jours du lundi au vendredi.

Celles concernant les mises à l’abri sur la base du volontariat sont proposées plusieurs fois par semaine.

En complément, et suite à l’activation de l’état d’urgence sanitaire, des maraudes sanitaires vont être organisées dès cette semaine avec Médecins du Monde, la Croix Rouge, la Protection Civile et l’Audasse.

Elles seront assurées deux fois par semaine, et permettront l’orientation des personnes nécessitant une prise en charge médicale vers les services de la permanence d’accès aux soins de santé (PASS) du centre hospitalier de Calais.

InfoMigrants : Les distributions de nourriture de la Vie active sont-elles maintenues pendant le confinement ?

Préfecture du Pas-de-Calais : Les distributions de repas, effectuées par l’opérateur mandaté par l’État, la Vie active, sont maintenues quotidiennement afin de subvenir aux besoins de la population migrante. Ces distributions n’ont jamais été interrompues.

Près de 1 700 repas sont distribués chaque jour.

Par ailleurs, les associations d’aide aux migrants non mandatées par l’État pourront continuer à effectuer leurs missions humanitaires, sous couvert de la délivrance d’une attestation de leur responsable.

Par InfoMigrants

فضاء الآراء | مرآة المجتمع، ملفات، قضايا، تحليلات، آراء وافكار.. صوت من لا صوت له

Check Also

Des Marocains perdent la nationalité française

La Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH) a, mardi, rejeté la requête de quatre Franco-Marocains et d’un Franco-Turc déchus de leur nationalité française. Ceux-ci avaient été condamnés dans un dossier terroriste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
16 × 27 =